Soins informels en psychiatrie : une recherche française alimente le projet belge Soclecare sur SantéMentale.fr

Santé Mentale – Soins informels en psychiatrie : une recherche française alimente le projet belge Soclecare

Une recherche française sur l’impact de l’informel dans le travail infirmier en psychiatrie alimente un vaste projet sur le « prendre soin » en Belgique francophone : retour sur les différents temps de ce projet intitulé « SocleCare » avec en point d’orgue le 14 novembre en Belgique, une journée consacrée à « La valeur du prendre soin dans le travail quotidien en psychiatrie ».

Dans la foulée de la diffusion des résultats de la recherche en soins (1) du GRSI (Groupe de Recherche en Soins Infirmiers) (2) intitulée : l’impact de l’informel dans le travail infirmier en Psychiatrie,   un groupement belge pluriprofessionnel en psychiatrie (soignants, médecins, qualiticiens, fédération hospitalière) s’est mis en place et travaille à sa structuration.

Cette initiative s’identifie sous le nom de Groupe de Coordination des Initiatives SOCLECARE (GCIS). La réunion constitutive de ce groupe s’est tenue à l’hôpital St Martin DAVE/NAMUR le 11 septembre 2014 autour du coauteur Jean-Paul Lanquetin et de l’initiateur belge du GCIS, Eric Pierrard.

 

Lire la suite sur SantéMentale.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.